Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"


C'est par là : klik !

****
Agenda des luttes

 
http://demainlegrandsoir.org/IMG/arton913.png

  En ligne ici : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

***
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

***

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 10:48

Université Paris-1 Tolbiac
Centre Pierre Mendes-France (PMF)

90, rue de Tolbiac
Métro Olympiades ou Tolbiac
18h

Meeting contre la répression avec :

Romain Altmann, Info'Com CGT
Sihame Assbague, Militante antiraciste
Amal Bentounsi, Collectif Urgence Notre Police Assassine
Assa Traoré, soeur d'Adama Traoré
Guillaume Vadot, Enseignant victime des violences policières
Mickael Wamen, CGT Goodyear
Membre du collectif de soutien d'Abdoulaye

La repression policière frappe de plus en plus la jeunesse, les musulman.e.s, les refugié.e.s, les travailleur.es. et les habitants des quartiers populaires : de la proclamation de l'état d'urgence à l'encadrement militaire des manifestations contre la Loi Travail jusqu'à l'assassinat d'Adama Traoré, en passant par la chasse au burkini sur les plages françaises. A

l'appui de cette répression bien concrète, des idées, répétées jusqu'à saturation par la classe poli...tique : le refrain de la rhétorique sécuritaire, l'amalgame entre musulman-e-s et terroristes, l'instrumentalisation des droits et des corps des femmes au service du discours islamophobe, la criminalisation des luttes syndicales et la naturalisation de toutes les régressions sociales.

Enfin Marine Le Pen n'a pas tort quand elle se vante d'avoir « gagné la bataille des idées ».

Mais nous - étudiant.e.s, salarié.e.s, chômeur-se-s et jeunes des quartiers - sommes la majorité. Et nous pouvons faire front.

Faisons front contre le Racisme, l'islamophobie et les violences policières !

Pour aider à diffuser l'évènement sur votre ville, votre lieu d'étude ou de travail, vous pouvez nous contacter pour récupérer les affiches et flyers, ou télécharger les fichiers imprimables (pièces jointes)

Source :
https://paris.demosphere.eu/rv/50183

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Agenda - Actions
commenter cet article
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 10:40

Transmis par S. le 27 août 2016

Emmaüs contre la solidarité : procès en appel le 3 octobre

Ces derniers jours plusieurs personnes ont été convoqué-es ou ont reçu des convocations au commissariat à la suite de manifestations de solidarité avec les migrants. Depuis le début de la lutte des migrants, en juin 2015, l’État cherche à invisibiliser et disperser les migrant-es tout en réprimant la solidarité.

De nombreuses personnes solidaires en ont fait les frais que ce soit à la frontière italienne, à Calais ou à Paris.

Au cours de l’été 2015, à Paris, après de nombreuses évacuations de campement, de plus en plus de migrant-es se retrouvent dans des centres d’hébergement gérés par des associations humanitaires, Emmaüs, Aurore…

Très vite, les migrant-es se voient confrontés à de nombreux problèmes : absence de suivi de leur demande d’asile, de nourriture, de transport, interdiction des visites et parfois, personnel raciste et méprisant.

Dans ces centres, les personnes sont totalement dépossédées de leur vie et privées de toute autonomie.

En août de l’année dernière, des migrant-es hébergé-es dans un centre Emmaüs de la rue Pernety décident de commencer une grève de la faim pour protester contre leurs conditions de vie : ils et elles se sentent totalement isolées et oublié-es, leurs démarches n’avancent pas, la nourriture est périmée, les lave-linge en panne, pas de kit d’hygiène…

Bien loin des promesses qui leur avaient été faites lors de leur expulsion de la Halle Pajol (18e arrondissement).

Le lendemain, ils et elles prennent contact avec des personnes solidaires rencontrées sur un campement et leur demandent de se rendre sur place.

Les migrant-es font savoir au personnel qu’ils et elles souhaitent rencontrer les personnes qui leur ont fait les belles promesses pour qu’elles comparent avec la réalité. Un sit-in se met en place dans le Hall d’entrée du centre. Les employé-es d’Emmaüs appellent leur hiérarchie.

La police arrive rapidement sur les lieux, l’association humanitaire ayant crié à la séquestration.

Les trois personnes solidaires et un migrant-traducteur sont embarqué-es, placé-es en garde-à-vue pendant 48 h puis transféré-es au dépôt avant d’être libéré-es sous contrôle judiciaire en attente d’un procès.

En octobre 2015, ils et elles écoperont de 4 mois de prison avec sursis plus des amendes pour les employé-es d’Emmaüs qui s’étaient porté-es parties civiles.

Les trois personnes solidaires et le migrant-traducteur ont fait en appel de cette décision. Le parquet et les employé-es d’Emmaüs également.

Le procès aura lieu le 3 octobre à 13h30 prochain au TGI de Paris.

Venez nombreux et nombreuses dans la salle d’audience pour les soutenir !

La solidarité est une arme !

Liberté de circulation et d’installation !

https://paris-luttes.info/migrants-en-greve-de-la-faim-suite-3678

https://paris-luttes.info/pour-emmaus-la-repression-est-plus-3691

Repost 0
27 septembre 2016 2 27 /09 /septembre /2016 09:54

Transmis par E. le 19 septembre 2016

Pour que les donneurs d'ordres soient enfin condamnes et les violences de l'Etat reconnues.
Ils-Elles ont depassé la ligne rouge !

Depuis le début des manifestations contre la loi travail et son monde, nous avons travaillé à un rapprochement entre la police et les citoyen.ne.s.

Ces mois de rapprochement nous ont confirmé que les principaux responsables de ces tensions et de cette violence se situaient au cœur même de l’État.

Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, et Manuel Valls, Premier ministre, sont les principaux responsables de cette division entre police et population.

Nous diviser, nous opposer et instrumentaliser la situation qu’ils ont eux-mêmes créée est une stratégie politique bien orchestrée.

Nous avons décidé de porter plainte contre les donneurs d’ordres, contre les responsables, contre ceux qui tirent un profit de cette situation s’inscrivant dans un climat de violence.

Leur impunité devient insupportable.

Hier encore, le 15 septembre, la manifestation pour l’abrogation de la loi travail a fait des blessés dans les deux camps.

Il est temps que nous nous unissions contre ce gouvernement.

Pour :

1) Que notre contestation puisse être entendue sans qu’aucune situation puisse la décrédibiliser.

2) Que l'impunité omniprésente puisse être enfin condamnée.

3) Que les ordres donnés puissent laisser les blessés être évacués  et être mis en sécurité. Stopper les nasses et permettre à tou.te.s de sortir des encerclements du cordon de policiers, qu’ils soient lycéen.ne.s, chômeurs.euses, précaires, retraité.e.s ou parents.

4) Adapter les effectifs de police, leur positionnement et leur nombre pour éviter le climat d’oppression qui s'installe lors des manifestations et qui est vécu comme une provocation par un grand nombre de manifestants.

5) Rétablir une confiance entre policiers et manifestants, pour que nous puissions contester sans avoir peur de la violence policière et citoyenne.

Nous vous appelons aujourd’hui à porter plainte contre Bernard Cazeneuve et Manuel Valls et à soutenir cette pétition pour appuyer cette démarche.

Signer la péttion :
http://agircontrelesviolences.wesign.it/fr

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Agenda - Actions
commenter cet article
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 14:28

Transmis par Anti-rep Poitiers

Le 2e Forum sur les livres et les luttes anticapitalistes de Poitiers se tiendra à l'auberge de jeunesse les 1er et 2 octobre. Appel aux bonnes volontés pour l'organisation matérielle de ce forum, en apportant tartes, gâteaux ou autres ; en aidant à tenir les stands…

A bientôt !

***
Au programme :

SAMEDI 1ER OCTOBRE

12:00 // Ouverture des stands

14:00 // Projection suivie d’un débat :
" On a grèvé ", sur la grève des femmes de chambre dans un grand groupe hôtelier européen en 2012 – 2014, 70 min.

17:00 // Projection suivie d’un débat :
" Bure ou les ruines toxiques de la modernité ", sur la mobilisation en cours contre l’enfouissement des déchets nucléaires – 2016, 34 min.

19:00 // Discussion dînatoire :
« Quelles stratégies anticapitalistes dans les luttes ? »

**
DIMANCHE 2 OCTOBRE

10:00 // - Ouverture des stands et de l’atelier fanzines.

- Débat sur la répression, dans les entreprises, les mouvements sociaux, contre les migrant-e-s….

14:00 // Projection suivie d'un débat :
" Comme des lions ", sur la lutte à PSA Aulnay de 2013 – 2016, 1 h 55

18:00 // Fermeture des stands

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Agenda - Actions
commenter cet article
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 10:12

Transmis par Le Collectif  Faty KOUMBA

Le Collectif  Faty KOUMBA : Association des Libertés, Droits de l’homme et non-violence.
1-3, rue Frédérick Lemaître 75020 paris
06-17-08-60-30       
faty-komba@hotmail.fr

Collectif Faty KOUMBA : Association des Libertés, Droits de l'Homme et non-violence vous invite dans le cadre de la journée internationale de la Paix le 21 septembre, aux 2 Conférences débats

1 - Conférence débat de 10 heures à 13 heures. 
Avec pour support le document du journal de la défense :  « L’ère des drones ».

2 - Conférence débat de 13 heures à 17 heures.
Avec le documentaire :  « Les drones tueurs et guerres secrètes » de Jean Martial Lefranc.

Le samedi 24 Septembre  2016
De 10 heures à 17 heures.

1/3 rue Fréderick  Lemaitre 75020 Paris
Métro : Jourdain. Ligne 11.

Repost 0
17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 10:39

Depuis Rebellyon, le 16 septembre 2016

10 arrestations signalées (dont certaines pourraient se recouper).

3 personnes (2 majeurs et un mineur), arrêtées rue Herriot, sont ressorties après un très court temps de garde-à-vue. Les chefs d’inculpation étaient : attroupement illégal en vue de commettre des dégradations et port d’arme (un couteau).

Bonne nouvelle, les trois personnes sont ressorties sans rien.

Si un.e de vos proches a été interpellé.e, contactez la caisse de solidarité, pour envisager ensemble une défense.

Par ailleurs au mois d’octobre au moins 3 procès auront lieu, suite à des arrestations pendant le mouvement contre la loi travail au printemps : le 4 et 10 octobre, au TGI rue Servient, et le 6 octobre pour un appel (aux 24 colonnes).

La solidarité est une arme !

06.43.08.50.32
caissedesolidarite@riseup.net

Source :
http://rebellyon.info/Des-nouvelles-des-arrete-e-s-du-15-16920

Repost 0
17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 10:14

Transmis par Le Mouvement de la Paix

Le 12 août 2016

Marches nationales pour la Paix du 24 septembre

Pour exprimer notre volonté de vivre en paix dans un monde de Solidarité, de Justice, de Fraternité
marchespourlapaix2016-WolinskiEn marche pour la paix – Stop la guerre – Stop les violences

L’aspiration des peuples à vivre ensemble en paix dans la solidarité, la justice et la fraternité est immense. Nous sommes persuadés qu’aucune de nos différences de convictions, d’appartenance ou de sensibilités philosophiques, politiques, religieuses, syndicales ou autres ne doit faire obstacle à l’expression de cette aspiration commune.

Voir aussi : Le 21 septembre, Journée internationale de la Paix

Nous sommes révoltés face à l’augmentation incessante des dépenses militaires qui sont passées de 1144 milliards de dollars en 2001 à 1773 milliards en 2015 (Sipri en USD taux de change 2014) et favorisent un commerce des armes immoral et dangereux, alors que le budget des Nations Unies pour les opérations de paix est de seulement 8,7 milliards et que la lutte contre le réchauffement climatique nécessite des moyens importants tout comme la réalisation des Objectifs du Développement Durable (ODD).

Nous sommes indignés de savoir que seulement 5 % des dépenses militaires mondiales pendant 10 ans permettraient selon le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) de résoudre les principaux problèmes de l’humanité (alimentation en eau, faim, analphabétisme, principales maladies…).

Nous sommes conscients que la guerre est toujours un échec. Elle conduit au chaos et enfante des monstruosités dont sont victimes les populations civiles jetées sur le chemin de l’exil.

Au moment où plusieurs voix politiques proposent d’augmenter de 40 à 60 % les dépenses consacrées à la production de nouvelles armes nucléaires en France n’est-ce pas le moment opportun pour dire que notre aspiration au développement d’une culture de la paix (voir « La culture de la paix c’est quoi ? ») est inconciliable avec une nouvelle augmentation des dépenses consacrées aux armes nucléaires dans notre pays et dans le monde ?

Enfin nous sommes convaincus que lorsque la guerre se développe, que les dépenses militaires augmentent et que la paix est menacée il est nécessaire d’agir pour obtenir des politiques sociales, économiques, culturelles et de paix s’inspirant de la charte des Nations Unies et des huit domaines de la culture de la paix définis par l’Unesco afin de contribuer à la construction d’un monde de justice, de solidarité, de fraternité, de Paix !

C’est pourquoi nous appelons à participer le samedi 24 Septembre 2016 aux Marches pour la paix organisées dans plusieurs villes de France par le Collectif « En marche pour la paix ».

Signer l'appel/Site :
http://www.mvtpaix.org/wordpress/le-24-septembre-en-marche-pour-la-paix/

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Agenda - Actions
commenter cet article
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 14:54

Prêt-e-s pour défendre la zad ?

Le gouvernement l’a dit et répété : les travaux de l’aéroport sur la zad de Notre Dame des Landes commenceront en octobre. Pour cela il faudrait avant tout expulser celles et ceux qui y vivent et en cultivent la terre.

De notre coté, nous n’avons aucune intention de les laisser faire et comptons sur un soutien au moins équivalent à celui de 2012, lorsque nous avons mis en échec l’opération César.

De nombreuses actions sont donc en cours de préparation, auxquelles nous espérons que se joindront autant de personnes que possible.

Que vous comptiez venir défendre la zone avec nous ici ou bien mener des actions depuis chez vous, une petite formation peut vous être bien utile !

Pour mieux connaître le terrain, apprendre à monter un groupe affinitaire, trouver des formes d’action créatives ou encore mieux connaître vos droits.

A partir du mois de septembre (et non août, comme prévu initialement), des formations auront lieu à la ZAD tous les week-end, ainsi qu’ailleurs en France. N’hésitez pas à nous contacter si vous aimeriez organiser une formation près de chez vous.

Sur la zad, les formations se tiendront de 11h le samedi matin jusqu’à 16h le dimanche après midi.

Le samedi se concentrera sur les bases de la préparation à l’action (travail en binômes, en groupes affinitaires, connaissance de ses droits, etc), tandis que le dimanche sera l’occasion de découvrir la zad plus avant grâce à une course d’orientation, ou d’explorer des idées créatives d’action à appliquer partout en France.

Vous pouvez participer à une seule de ces deux journées si vous le préférez.

Ces formations prendront place dans différents collectifs, consultez le site zad.nadir.org <http://zad.nadir.org/> ou contactez nous (zadforever (at) riseup.net ou 0673036688) pour vérifier le lieu de rendez vous ou avoir plus d’infos.

Nous vous demandons de venir avec de quoi partager un pique nique les samedi et dimanche midi, un repas sera organisé pour le samedi soir.

Pour faciliter la logistique (repas, hébergement, etc), merci de confirmer votre venue sur zadforever (at) riseup.net ou en appelant le 0673036688.

C’est ensemble et bien préparé-e-s que nous préserverons ce bocage !

A très bientôt !

Des habitant-e-s de la zad, le Laboratoire d’Imagination Insurrectionnelle, le collectif Diffraction

***
Les formations à venir sur la zad (samedi 11.00-18.00, dimanche 10.00-16.00)

- 3-4 septembre. La Wardine
- 10-11 septembre. Ferme de Bellevue
- 17-18 septembre. Lieu à confirmer
- 24-25 septembre. Lieu à confirmer
- 1-2 octobre. Lieu à confirmer
- 8-9 octobre. Grande mobilisation, détails à confirmer

N’hésitez pas à faire circuler cette invitation sur vos réseaux !

Source :
http://zad.nadir.org/spip.php?article3956

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Agenda - Actions
commenter cet article
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 14:23

Groupe Multiprofessionnel des Prisons
Coordonnées en attente de changement : antoine.lazarus.gmp@gmail.com

Invitation à la prochaine séance

Mardi 6 septembre 2016
Début à partir de 18h30 - fin 22h30

48, Bd Jourdan 75014 Paris
Site de l’École normale supérieure

Métro Porte d'Orléans
(prendre sortie Bd Jourdan, aller vers la gauche)
ou RER B, sortie Cité Universitaire
(à la sortie, vers la droite 5 minutes).

Pendant les travaux, entrée par une petite porte 48 Bd Jourdan.

***

Première partie de cette séance de rentrée :
- informations diverses depuis le mois dernier ;
- préparation de l'assemblée générale annuelle ;
- proposition de thèmes pour l’année.

***
Deuxième partie : "Le bracelet sort de l'ombre, influences du bracelet électronique sur les personnes placées sous main de justice."

Présentation et discussion avec Mathias Dambuyant-Wargny, doctorant à l'École des hautes études en sciences sociales, membre du GMP.

On parle souvent du bracelet électronique à propos du choix et des modalités de la peine. C'est une modalité d'alternative à l'incarcération permettant ou bien de l'éviter complètement ou de la raccourcir en déplaçant l'écrou vers l'extérieur. Via les moyens contemporains de la technologie électronique, on peut, de plus en plus, surveiller et contrôler des personnes.

Soit tout le temps, même hors de chez elles, soit seulement quand elles sont physiquement proches d'un poste récepteur qui leur est assigné à domicile. Des dispositifs à finalités médicales d'interventions d'urgence le proposent de plus en plus.

Depuis le milieu des années 1990, environ dix ans après le monde anglo-saxon, le bracelet électronique comme moyen de surveillance, de sanction et de contrainte carcérale d'un nouveau genre a été introduit en France.

Il a été présenté, débattu, vanté comme non seulement antidote (bien incertain) de la surpopulation pénale, mais aussi comme stratégie de prévention de la désinsertion sociale et professionnelles, comme protection des effets délétères de "l'école du crime".

Le condamné a une peine de prison se verra proposer que tout ou partie du temps de sa condamnation à se passe à l'extérieur en portant un bracelet. Il pourra accepter de vivre, de tenter de vivre son enferment autrement, à domicile.

Où en sommes nous ? Comment cela fonctionne t-il, depuis la décision du juge en accord avec le condamné jusqu'au travail de ceux qui actionnent le dispositif pour le poser, faire sa maintenance, faire la surveillance. Comment cela est-il vécu et supporté par "l'enfermé dans le bracelet" ? Où et comment sa vie s'organise-t-elle autour des contraintes que cela impose ? Quelles sont les interactions avec les proches ?

Mathias Dambuyant a rencontré, écouté, fait parler, des personnes condamnées, des personnels en charge du dispositif. Il a vu où et comment travaillent les uns pour surveiller et où et comment vivent chez eux les condamnés. Il nous en parlera, nous en parlerons avec lui.

***

Comme d'habitude, toutes les personnes intéressées sont invitées.

Merci de bien vouloir diffuser cette invitation autour de vous, notamment à ceux et celles qui n'ont pas d'adresse électronique et que nous ne pouvons pas joindre.

***

À mardi prochain !

Le bureau du GMP.

***
Prochaines réunions en 2016 :

Mardi 4 octobre
Mardi 8 novembre
Mardi 6 décembre

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Agenda - Actions
commenter cet article
3 septembre 2016 6 03 /09 /septembre /2016 16:32

Transmis par J. le 3 août 2016

Manque encore le lieu et l'heure de certains procès. Ce calendrier est à compléter  et à faire circuler ensuite.

*AGENDA : Contre la répression et les violences policières .*

- 3 septembre :
Nuit Debout Paris. République. 18h30-20h30 : "Syndiqués et syndicats face à la répression" avec les participations de 5 syndiqués poursuivis en justice ou menacés (CGT 93, CGT énergie pour les Robins des Bois, Cgt air France, Cgt spectacle, Cip-Idf, Sud Commerce pour Solidaire).

- 6 sept :
Adil (Postier 92) à la manif encagée du 23 juin Lieu ?

- 6 sept :
Procès de Burak (manifestant du 9 avril), Strasbourg, tribunal, heure  ?

- 6 sept :
2 opposants au projet "Bure" pour fichage ADN - 8h45 - TGI de Bar le Duc
http://clap33.over-blog.com/2016/09/6-15-septembre-bar-le-duc-soutien-contre-la-repression-a-bure.html

- 10 sept :
Rencontre avec Piere Douillard-Lefevre sur son livre L'Arme à l'oeil. Violences d'Etat et militarisation de la police, Librairie Publico, 145 rue Amelot, 16H30

- 15 sept :
Procès du Hibou - 14h45 - TGI de Bar Le Duc

- 20 sept  :
Procès des "4 du 28 avril" (SNCF) Marseille, tribunal, 14H

- 20 sept :
Procès de manifestants anti-loi Travail, Lille, TGI, heure?

- 27 sept :
Procès de 5 militant.e.s anti-loi Travaille!, Amiens, tribunal, heure?

- 27-28 sept :
Air France Chemise arrachée Bobigny

- 19 oct :
Goodyear Amiens

- 16 octobre :
Cabaret d’Urgence organisée par Jolie Môme.Épée de Bois, Cartoucherie. Route du Champ de Manoeuvre 75012 Paris. Dédié au Medef ainsi qu’à la répression des mouvements sociaux.

- 24 octobre :
L'Attiéké : Saint-Denis

- 25 nov :
Dockers du Havre manif 14 juin Lieu ?

- 8 décembre 2016 :
Loïc (CIP) occupation Médef Paris

Repost 0
3 septembre 2016 6 03 /09 /septembre /2016 16:09

Transmis le 3 août 2016

Les premières comparutions des qui ont eu raison de ne pas laisser faire l'ANDRA qui n'avait pas le droit et doit remettre en état !

SOUTIEN AU PROCÈS LE 6 SEPTEMBRE 2016 À 9H TGI DE BAR-LE-DUC

DEUX OPPOSANT-ES AU PROJET CIGEO à BURE comparaissent pour avoir refusé de se soumettre au prélèvement ADN

RDV à 8h45 devant le tribunal.

***
RDV DE SOLIDARITÉ POUR LE PROCÈS DU HIBOU DU BOIS LEJUC

LE 12 /09 À 14H45 DEVANT LE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BAR-LE-DUC
AUDIENCE 15H

***
A BAS LES MURS ! A BAS LE FICHAGE !

À Bure comme ailleurs, nous refusons le prélèvement et la mise sous scellé de notre ADN.

Dans les semaines, les mois à venir, des militant-es contre le projet CIGEO et son monde vont encore être jugé-e-s devant un tribunal pour avoir refusé d’ajouter leur ADN aux millions de fichiers du FNAEG.

Ça suffit.

Cette répression a trop duré !

Nous sommes de celles et ceux qui voulons vivre dans un monde libéré de toutes formes d’oppression qu’elle soit institutionnelle ou morale.

Nous sommes depuis trop longtemps témoins des dérives administratives autoritaires de l’État.

Nous sommes de celles et ceux qui apprenons à nous libérer de leur emprise sur nos vies.

Nous sommes de celles et ceux qui subissons la répression par le contrôle, le fichage à outrance, par la matraque, les grenades et la privation de liberté.

Nous appelons à l’insoumission face à toute forme de fichage et discrimination.

Nous soutenons et appelons à soutenir toutes les personnes qui le refusent en mettant leur propre liberté en jeu.

Ce procès n’est pas celui de deux militant-es mais celui du fichage par l’ADN et de la répression policière, judiciaire et politique, permanente, illégitime et illégale.

Malgré le bouillon sécuritaire perpétuel, faisons entendre nos voix, celles qui refusent de sacrifier leurs libertés sous le prétexte d’anti-terrorisme. Nous ne sommes pas dupes de la volonté de l’utiliser contre toutes et tous pour faire taire toute contestation.

Mettons un coup d’arrêt au fichage et son monde !

C’est pourquoi plusieurs avocat-es de nos groupes de soutien juridique (Bure, Nancy, Paris) plaideront lors de ces procès en argumentant sur notamment 3 aspects : juridique, scientifique et politique.

Aux médias :

Comme vous l’avez compris à travers cet appel, la portée de ces procès ne sera pas seulement individuelle : Les prévenus représentent les militantes et les militants de toutes les luttes.

Aussi, nous vous demandons de ne pas cibler les 2 personnes en procès ce jour-là mais de rendre compte de la dimension politique de ce procès quant au fichage des militant-es, c’est-à-dire de ne citer ni leur nom, ni montrer leur visage par respect pour leur vie privée mais surtout parce que, dans le cadre de la stratégie de défense et de soutien que nous venons de décrire, ces informations n’auront aucun intérêt.

Nous serons nombreux-ses ce jour-là devant le tribunal, à être concerné-es (déjà et tôt ou tard).

Les équipes média et juridique que vous connaissez déjà seront là aussi pour vous répondre.

Merci d’avance de votre compréhension.

Info :
http://vmc.camp/2016/09/01/soutien-au-proces-le-6-septembre-2016-a-9h-tgi-de-bar-le-duc-2/

Équipe médias : 07 58 65 48 89

Legal Team Bure : 07 55 777 632

Repost 0
25 juillet 2016 1 25 /07 /juillet /2016 10:07

Le 14 juillet 2016

Communiqué Defcol sur les permanences d’été et les prochaines dates des procès de manifestants interpellés pendant la loi travail.

Les permanences téléphoniques de Defcol ne seront plus assurées pour la fin du mois de juillet et en aout. La ligne reste néanmoins accessible pour envoyer des sms et laisser des messages, ainsi que le mail, en particulier pour les audiences de renvoi qui vont s’échelonner durant toutes ces semaines.

Vous pouvez aussi appeler si vous avez une demande d’information sur un sujet touchant à la répression du mouvement social.

De nombreuses audiences de renvoi ont lieu en ce moment, surtout au TGI de Paris, essentiellement dans les chambres 23/1 et 23/2.

On rappelle que Defcol n’appelle jamais à un rassemblement au TGI, laissant ce soin aux prévenus et à leurs collectifs de soutien.

Toutefois, on nous a souvent demandé quand avaient lieu les procès.

Nous donnons donc les dates suivantes, à titre indicatif et sachant que nous ne sommes surement pas exhaustifs. Si vous avez connaissance d’une audience en dehors de ces dates, n’hésitez pas à nous en faire part par mail.

Il est toujours utile – surtout au milieu de l’été – de venir assister à ces audiences pour ne pas laisser les manifestants isolés, sachant que bien entendu Defcol est présent pour aider à chaque fois qu’un manifestant le demande.

Si vous voulez une indication de la chambre et de l’heure, vous pouvez nous la demander par mail deux ou trois jours avant (le jour même pas sur qu’on ait le temps de vous répondre).

Si vous voulez écrire des comptes rendus d’audience, à publier ensuite ou à simplement nous envoyer par mail, n’hésitez pas !

N’oubliez pas qu’en cas de publication ils doivent être anonymes pour ne pas révéler le nom des personnes poursuivies.

Procès de manifestants interpellés pendant la loi travail : date des audiences de renvoi dont on a connaissance

Juillet :
15 juillet : Paris
19 juillet : Paris
25 juillet : Paris
27 juillet : Paris (quatre personnes)
28 juillet : Paris

Aout :
5 août : Paris
9 août : Paris
10 août : Paris
18 août : Paris (une audience correctionnelle et deux CRPC)

Rentrée :
6 septembre : Paris (deux personnes)
15 ou 18 septembre : Paris
20 septembre : Paris
21 septembre : Paris
22 septembre : Paris (deux personnes)
6 octobre : Bobigny (deux personnes)
15 novembre : Paris

Defcol :
https://www.facebook.com/Defcol-136452373439311/

La caisse de solidarité :
https://www.helloasso.com/associations/cadecol/collectes/defcol

Repost 0
21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 17:14

Ce vendredi 22 juillet 2016 à 16h00 nouvelle manifestation pour la liberté de circulation !

Dans la continuité de l’Appel international pour la fermeture des Centres de Rétention et des hotspots en Europe : encore une fois nous manifestons pour la fermeture des centres de rétentions et des hotsports en Europe et... en Grande Bretagne !

Vendredi 22 juillet en direction du Centre de rétention de Mesnil-Amelot, rdv 15h00 Place de la République à Paris pour se rendre au départ de la manifestation à 16h, Station RER Roissy 1.

Alors que le Brexit l’a emporté outre-manche sur fond de discours xénophobes et populistes, les citoyens de l’Union européenne et de la Grande-Bretagne prennent conscience de cette frontière restaurée qui les séparera de nouveau à l’avenir. Bientôt étrangers les uns chez les autres, tous s’inquiètent pour leur liberté de circulation et d’installation au sein de l’Europe !

Plus que jamais, nous réaffirmons qu’une autre Europe est nécessaire, plus solidaire, démocrate, transparente et ouverte sur le monde ! Plus que jamais, nous nous opposons aux politiques aveugles, cyniques et inefficaces actuellement mises en œuvre à l’encontre des personnes étrangères en Europe.

Aussi la Coalition Internationale des Sans Papiers et Migrants (CISPM) appelle tous les collectifs sans papiers, migrants, soutiens, les associations, syndicats, partis, tous les citoyens et citoyennes, à se joindre à la manifestation du vendredi 22 juillet, avec toutes leurs forces, avec toute leur volonté pour exiger la fermeture de tous les lieux de rétention en Europe comme en Grande-Bretagne !

Associée à de nombreux autres collectifs, associations et organisations syndicales ou politiques..., la CSP75, membre de la CISPM, s’est déjà inscrite dans ces revendications par une campagne de manifestations devant les Centres de Rétention Administrative pour exiger leurs fermetures en Europe et en Grand Bretagne, ainsi que celle des hotspots !

Déjà le 18 juin 2016, nous avions manifesté devant le CRA de Vincennes.
Le 22 juillet 2016, nous serons devant le CRA de Mesnil-Amelot, et nous poursuivrons cette campagne à raison d’une manifestation par mois à la rentrée de septembre.

Premiers signataires :
ADIF (Associazione diritti e frontiere – Italia), Askavusa Lampedusa (Italia), Campagna LasciateCIEntrare (Italia), CISPM, Collectif de soutien 5ème/13ème aux migrants d’Austerlitz (France), CSP 75 (France), Mouvement pour la dignité et les droits de Maliens (France), NPA (France), Réseau pour une gauche décoloniale (France), Sans-voix 18ème (France), Tanquem els CIEs (España)…

Source :
https://paris-luttes.info/manifestation-pour-la-fermeture-6447

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Agenda - Actions
commenter cet article

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

****
Bordeaux - 18 mars 2017

Journée contre

les violences policières

Notre appel : klik !

*****
Violences Policières

France - Trois rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil