Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"


C'est par là : klik !

****
Agenda des luttes

 
http://demainlegrandsoir.org/IMG/arton913.png

  En ligne ici : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

***
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

***

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 08:30

Le Collectif « Pas de salon de l'armement à Paris » appelle à :

Rassemblement devant l'entrée du salon de 9h à 17h, RER B, station Parc des expositions de Villepinte.

Venez-y vêtus de blanc, couleur de la Paix pour y distribuer le flyer du Collectif .

- Lundi 13 juin : Rassemblement devant l'entrée du salon de 9h à 17h, RER B, station Parc des expositions de Villepinte. Venez-y vêtus de blanc, couleur de la Paix pour y distribuer le flyer du Collectif .
- Mardi 14 juin : Distribution du flyer le long de la manif contre la loi travail (le RDV sera précisé dès que possible) pour faire connaitre l'existence de ce salon de l'armement et appeler à participer au pique-nique du soir
- Mardi 14 juin : Rendez-vous à 18h30 à la sortie du métro Saint Émilion, ligne 14 en « accompagnement du banquet » des exposants et officiels.

[Par ailleurs une "Action pacifique contre le salon de l'armement Eurosatory" est aussi organisée par les Désobéissants le 13 juin à 14h30 devant le Salon]

http://pasdesalondelarmementaparis.fr/

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Agenda - Actions
commenter cet article
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 12:37

Samedi 11 juin 2016 à 15h
Espace Nelson Mandela
82 boulevard du Général Leclerc

Argenteuil (95)  
 

7 ans de combat judiciaire, de tribunal en cour d'appel, de cour d'appel en Cour de Cassation jusqu'à un dernier pourvoi aboutissant à un non-lieu définitif le 16 février 2016.

7 ans d'attente que justice soit rendue, 7 ans d'un deuil impossible, 7 ans d'angoisse, de souffrance pour la famille Ziri, sa veuve, ses enfants et leurs proches …

7 ans qui n'ont pas atteint la détermination, ni de la famille Ziri, ni du Collectif, ni de leur avocat, puisqu'un appel à la Cour Européenne des Droits de l'Homme, sera déposé très prochainement.

2016, c'est aussi cette année que quatre membres du Collectif se sont rendus en Algérie du 13 au 27 Avril, pour présenter le film de Luc Decaster « Qui a tué Ali Ziri ? » d'Alger à Bejaia.

La projection du film, en Kabylie, à Ouled Rached , où vit la famille Ziri, la rencontre avec la famille et l'accueil émouvant réservé aux membres du Collectif, seront au cœur de cet hommage du 11 juin avec la projection d'un montage des vidéos tournées lors du périple algérien du film.

http://collectif-ali-ziri.over-blog.com/

Repost 0
5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 10:16

Transmis par Libérons Les !

[Toulouse] Journée de Solidarité avec les prisonnier-e-s en lutte au Mexique (2ème partie)

Nous vous invitons à une journée de solidarité avec les prisonnier-e-s en lutte au Mexique

Venez nombreuses et nombreux soutenir nos compagnons en lutte qui résistent et se battent contre le système pénitentiaire, l’isolement, le mépris et l’oubli, depuis les geôles de la ville de Mexico, d’Oaxaca et du Chiapas !

Samedi 11 juin 2016, à partir de 16h
à La Chapelle
36 rue Danielle Casanova
31000 Toulouse

Flyer :
https://liberonsles.files.wordpress.com/2016/05/chapelletroisdef.pdf

Merci de nous aider à diffuser !

***
Au programme

À partir de 16h :

Exposition de tableaux et d’autels en solidarité avec les prisonniers
Vente des affiches des tableaux exposés en solidarité avec les compagnons anarchistes Fernando Barcenas Castillo et Miguel Ángel Peralta Betanzos ; les compagnons adhérents à la Sexta : Luis Fernando Sotelo Zambrano, Álvaro Sebastián Ramírez, Alejandro Díaz Sántiz, Emilio Jiménez Gómez, Esteban Gómez Jiménez et Santiago Moreno Pérez

Tables de presse :
– Les trois passants : Fanzines, brochures, autocollants, artisanat…
– le KIOSK – librairie associative (livres, brochures, fanzines…)

Repas Solidaire pour les prisonniers :
Empanadas végétariennes à prix libre et Bar à prix fixe.

Dès 17h :

Projections, échanges et lecture de lettres des prisonniers
- « La lutte d’Álvaro Sebastián de la région de Loxicha, Oaxaca »
- « San Sebastian Bachajon, Chiapas, liberté aux prisonniers en lutte »
- Fernando Barcenas « Jeunes et Rebelles »

Dès 19h

CONCERT avec l’Atelier Fandango Mano y Vuelta
Son Jarocho, musique traditionnelle mexicaine de la région de Veracruz

***
Venez nombreuses et nombreux soutenir nos compagnons en lutte qui résistent et se battent contre le système pénitentiaire, l’isolement, le mépris et l’oubli, depuis les geôles de la ville de Mexico, d’Oaxaca et du Chiapas !

À bas les murs des prisons, la lutte durera jusqu’à ce que nous soyons tous et toutes libres !

Journée organisée par les trois passants avec le soutien de la Chapelle, de l’atelier Fandango Mano y Vuelta et de copines et copains solidaires.

Les prisonnier-e-s que nous soutenons sur les site des trois passants :
https://liberonsles.wordpress.com/nos-prisonnieres-liberons-les-toutes/

* L’argent recueilli lors de cette journée sera versé aux prisonniers par le biais de la Croix Noire Anarchiste de Mexico et au Groupe de soutien « No Estamos Todxs » du Chiapas

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Agenda - Actions
commenter cet article
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 16:03

Depuis Convergences des luttes

Le 04 Juin 2016 (#96 Mars), à 17h00 nous prendrons le départ à République d’une marche pour rencontrer les luttes des quartiers Populaires et celles de salariés d’entreprises.

En octobre 2005, suite à la mort de Zyed et Bouna, une révolte légitime a démarré à Clichy sous Bois et s’est propagée dans tous le pays. Cette révolte populaire s’est retrouvée isolée, méprisée par une très grande majorité du mouvement social. Cette fracture continue à nous diviser alors que les luttes des quartiers populaires font partie intégrante du mouvement d’ensemble ouvrier et social.

Au printemps 2006, le rendez-vous a été manqué entre le mouvement contre le CPE et la révolte des quartiers populaires.

11 ans après, une nouvelle génération s’est mise en lutte face à la loi insupportable El Khomri. Cette dynamique qui a inspiré le #31 mars/Nuit Debout, se promet de ne plus louper ces rendez-vous et de construire le lien entre toutes les luttes.

Cette marche en appellera d’autres afin d affirmer notre volonté politique d’unir l’ensemble du mouvement social et ouvrier. Seule cette unité peut nous aider à retrouver ce rapport de force nécessaire pour changer de société.

Toutes les lois sécuritaires et anti-sociales sont d’abord expérimentées sur les habitant.e.s des quartiers populaires qui servent de laboratoire avec le silence complice de presque toute la société.

En plus de l’état d’urgence, ces lois permettent aujourd’hui de mater les mouvements sociaux de la même manière qu’elles écrasent depuis plusieurs décennies les quartiers populaires. Il en va de même pour la politique d’incarcération de masses bien ciblées.

Les attaques sans précédent que l’Etat policier au service du MEDEF nous fait subir, doivent nous rappeler  toutes les raisons intelligentes que nous avons en commun pour nous unifier.

Les étapes de cette marche nous ouvrirons des opportunités pour construire cette unité :

– Les Amandiers (75020),  quartier populaire ou la famille de Lamine Dieng, tué dans un fourgon de police, lutte depuis 9 ans pour l’ouverture d’une enquête .

– Les Lilas (93) où des salariés d’une blanchisserie luttent contre leurs licenciements et pour faire exécuter la décision de justice qui leur a donné raison .

– Gagarine, un quartier populaire de Romainville (93), qui lutte contre sa gentrification, suite à l’arrivée  d’un métro (ligne 11). Un programme immobilier de grande ampleur est en route avec destruction de plusieurs barres d’immeubles, d’une école et d’une crèche permettant à des industriels du bâtiment de construire des logements mixtes (privés /publics).

Nous pourrons discuter de la réappropriation collective et populaire de l’espace public contre la propriété privée, piège des dominants. Et imaginer des destins en commun.

L’heure a sonné de réunifier le mouvement social et ouvrier en passant par des débats sur nos fractures et ainsi construire un véritable rapport de force en renversant la vapeur. Pour aller vers la construction d’une véritable grève générale et leur faire réellement peur, les blocages des moyens de production ne suffisent plus à eux seuls. Nous avons besoin de construire d’autres formes de blocages (piquets de grève dans les quartiers populaires, les flux de marchandises, grèves de chômeurs et de loyers….)

Réaffirmons notre détermination à ne rien lâcher face à toutes ces lois et cette vieille société dont on ne veut plus. Construisons l’unité avec les plus opprimés parmi les exploités.

Signataires :
Fahima Laidoudi
Mathieu Rigouste – Sociologue
Patrick Farbiaz – écrivain
Collectif Vies Volées
Said Bouammama (sociologue docteur en socio-économie)
Almamy Kanoutè
Arthur Moreau  de la commission Convergence des Luttes ND
Carlos Sanchez  de la commission tactique ND
FUIQP (Front Unis des Immigrations et des  Quartiers Populaires)
Emergence 94
RIRQP (Réseaux Interventions Réflexions Quartiers Populaires)
Commissions : Banlieue/Quartiers Populaires Debout
Collectif D.R.M / Démocratie Réelle Maintenant ! (ils nous ont appelé les Indigné-e-s))
Amel Bentounsi (UNPA)
Jacob Navia (D.R.M)
Mohamed Sabbar de la Commission Logistique ND
Leila Chaibi (ND/Convergence Des Luttes)
Humano (Commission Droit Humain ET Banlieues/QP Debout)
Chakib Beladjila (leprocesverbal)
Antoine Detaine (libraire)

Contact marche : contact.marche.cind@riseup.net
Tél : 06 84 73 56 95

Source :
https://www.convergence-des-luttes.org/communiques-de-presse/marche-de-convergences-des-luttes-nuit-debout-quartiers-populaires/

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Agenda - Actions
commenter cet article
15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 10:25

Transmis par Libérons Les !

Toulouse : présentation du journal anti-carcéral « El Canero N°4 » désormais traduit en français.

Nous vous invitons à la présentation du journal anti-carcéral, indépendant et de combat « El Canero N°4 » écrit par plusieurs prisonnier-e-s au Mexique.

Vendredi 20 mai 2016 à 19h
À LA LIBRAIRIE TERRA NOVA
18 rue Gambetta – 31000 Toulouse
Métro Capitole ou Esquirol

Flyer :
https://liberonsles.files.wordpress.com/2016/04/terranovadef.pdf

**
Au programme :

Projection / présentation : La prison au Mexique, contexte général, la prison Nord et la naissance du journal anti-carcéral « El Canero » .

Table de presse : Brochures, fanzines, autocollants, cartes postales …

Présentation de la vidéo de Fernando Barcenas : « Jeunes et Rebelles, la naissance du Canero ». Diffusion des journaux N°3 et N°4 en français. Lecture d’une lettre de Fernando Barcenas Castillo pour présenter ce journal ainsi que d’autres lettres envoyées pour l’occasion.

Le Canero est une proposition lancée par le compagnon Fernando Barcenas, prisonnier anarchiste incarcéré dans la prison Nord de la ville de Mexico.

En prison, Fernando a imaginé et lancé un journal alternatif appelé « journal indépendant de combat : El Canero » qui signifie « celui qui est en taule ».

Il s’agit d’une communication alternative produite par des prisonniers et prisonnières qui se trouvent derrière les barreaux de plusieurs geôles de la capitale.

Ce journal a pour but de voler, de voyager, d’être partagé avec d’autres personnes et d’autres prisonnier-e-s.

Le journal, étant à prix libre, a besoin de votre soutien pour faire plus de tirages et pouvoir continuer à être diffusé.

Organisé par les trois passants.

Nous remercions la librairie Terra Nova qui nous aide à diffuser ce journal à prix libre dans leur espace.

Venez nombreux et nombreuses soutenir ce projet !

****
+ d’INFOS sur le site des trois passants :
https://liberonsles.wordpress.com

« Jusqu’à ce que nous soyons tous et toutes libres »
À bas les murs des prisons !

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Agenda - Actions
commenter cet article
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 10:00

Transmis par Angel

Vendredi 20 mai

20h El Doggo, 22 rue de la loi 87000 Limoges | 6€

¤ Polar 80 (Limoges/Paris) Rock/ Garage

¤ Nothing Lasts (Limoges) Punk / Hardcore

¤ The Foxy Ladies (Lyon) Wild Rock'n'Roll

****
Samedi 21 mai

15h -18h La Fourmi, 3 rue de la Font Pinot 87000 Limoges :

¤ Projection / débat sur la répression des luttes sociales

¤ Distro Maloka (Dijon)

¤ Distro Udersounds (Limoges)

¤ Stand Coiffeur/ Barbier animé par le Quai n°7 : coupe choux (réservation conseillée 05 87 79 28 54) ou à la tondeuse

20h La Fourmi, 3 rue de la Font Pinot 87000 Limoges | 12€

¤ Talion (Dijon) Street Punk

¤ Resaka Sonora (Bordeaux) Ska Punk

¤ The Berbisyans (Dijon) Skinhead Reggae

¤ Sang Mêlé (Limoges) Rap conscient

***
Infos billetterie :

¤ Pass 2 jours (nombre limité) | 15€

¤ Vendredi 20 mai 20h | 6€
ouverture de la billetterie à partir de 18h au El Doggo

¤ Samedi 21 mai 20h | 12€

Ouverture de la billetterie à partir de 15h à la Fourmi

Possibilité de réserver en envoyant un email à : laf.limoges@gmail.com
Les places réservées sont à retirer au plus tard 30 minutes avant le début des concerts (19h30) .

Festival en soutien aux inculpé-es des répressions des luttes sociales, tous les bénéfices seront reversés aux caisses de solidarité.

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Agenda - Actions
commenter cet article
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 10:52

Ciné Avesso
1 bis rue des épinettes
Saint Maurice

Métro Charenton-Écoles

Journée contre la répression et la tyrannie sécuritaire + concert de soutien aux inculpé-e-s

16h30 : présentation débat sur les outils de défense collective
18h00 : présentation débat sur les armements des forces du maintien de l'ordre
19h30 : discussion sur la répression politique et les évolutions sécuritaires
21h00 : concert de soutien aux inculpés

Le 7 mai à partir de 16 heures aura lieu au cinéma occupé Avesso une journée contre la répression et la tyrannie sécuritaire, ainsi qu'un concert de soutien aux inculpé-e-s des mobilisations pour Rémi Fraisse et contre la loi El Khomri, de Notre Dame des Landes et de l'Etat d'urgence.

Depuis deux mois, le mouvement contre la loi "Travaille !" ne faiblit pas, la violence de l'Etat s'est abbatue sans mesure. Chaque jour a vu son lot d'arrestations et de violences policières, de placements en garde-à-vue et de comparutions en justice.

Le gouvernement s'en glorifie, veut faire passer les manifestant-e-s pour des personnes écervelées, manipulé-e-s, qui ne savent pas ce qu'elles font là ou bien se greffent au mouvement avec pour seule motivation d'exercer des violences gratuites.

C'est le leitmotiv contre-révolutionnaire du pouvoir.

La réalité est pourtant toute autre, et celleux qui gouvernent le savent bien.

Leur objectif est de casser le mouvement, pour tuer dans l'oeuf toute perspective insurrectionnelle.

Car la détermination ou la radicalité de celles et ceux qui sont dans la rue reflète avant tout la défiance ou le rejet d'un nombre toujours plus grand de personnes à l'égard du système représentatif, de ses institutions et de ses lois.

A chaque journée de mobilisation, mais aussi au cours des actions qui ont émergé autour de l'occupation de la place de la République, les forces de police ont exercé des violences, utilisant contre la foule des armes offensives (grenades lacrymogènes instantannées dites "assourdissantes", grenades dites "de désencerclement", balles de défenses...) et occasionnant de nombreuses blessures.

Et face à la résistance des manifestant-e-s, les forces de l'ordre (dont beaucoup interviennent en tenue civile et sans brassard) ont interpellé à tout-va, chargeant indisctinctement leurs prisonniers de faits de "violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique" et de "jets de projectiles".

Certaines d'entre elles - souvent les moins "normé-e-s", parce que pauvres, sans domicile ou étranger-e-s - ont pris de la prison ferme, tandis que d'autres sont mises en examen. Et c'est sans compter les perquisitions, qui ont commencé durant les vacances d'avril, profitant de l'Etat d'urgence pour intervenir en pleine nuit.

Le mois de mai sera donc le mois de la répression judiciaire.

En effet, les nombreuses demandes de renvoi lors des comparutions immédiates des mois de mars et avril, se voient audiencées en mai. On a déjà quelques dates, pour lesquelles il y aura des appels à solidarité.

C'est donc l'occasion de faire une grosse soirée de soutien, qui servira à payer les frais d'avocats et les amendes de celles et ceux qui vont devoir payer.

Celles et ceux de la mobilisation contre la Loi El Khomri, mais aussi tou-te-s celleux qu'on a un peu oublié-e-s, condamnées depuis quatre ans pour avoir protesté contre la mort de Rémi Fraisse en 2014, pour avoir soutenu la lutte contre l'aéroport de Notre Dame des Landes depuis 2012 ou interpellé-e-s et assigné-e-s à résidence dans le cadre de l'Etat d'Urgence...

Le 7 mai 2016 aura donc lieu une journée contre la répression et la tyrannie sécuritaire, au cours de laquelle nous auront l'occasion de faire un bilan et de discuter de la mobilisation en cours, d'échanger sur les outils en notre possession et de s'informer sur les moyens sécuritaires de l'Etat, avant de terminer par un concert de soutien, dont la totalité des revenus sera reversée à la caisse de solidarité qui paiera les frais d'avocats, de justice et les amendes des inculpé-e-s.

Le 7 mai 2016 à partir de 16h au cinéma occupe Avesso, 1 bis rue des Epinettes à Saint Maurice (métro ligne 8, arrêt "charenton-écoles").

Venez nombreuse-x !
La solidarité est notre arme !

* Les groupes de musique qui joueront au concert seront indiqués par la suite, sur démosphère et sur Paris-Luttes.info

Source :
http://paris.demosphere.eu/rv/46985

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Agenda - Actions
commenter cet article
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 13:31

Transmis par Svasti

Eurosatory est un salon international d’exposition des armes, armements et matériels du monde de la défense et de la sécurité – terrestre, aéroterrestre – qui se tient tous les deux ans en juin au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte.

Il permet aux acheteurs d’armes et aux vendeurs de se rencontrer et de mener à bien leurs transactions.

****
Nous sommes un collectif d’associations qui refusons la tenue du salon de l’armement, Eurosatory, de Paris, au parc des expositions de Villepinte, du 13 au 17 juin 2016.

http://pasdesalondelarmementaparis.fr/

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Agenda - Actions
commenter cet article
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 10:52

Le 24 avril 2016

Une journée sur le thème "Où est la violence ?" était organisée ce dimanche par le mouvement Nuit Debout, place de la République à Paris. A l'occasion d'une table ronde, plusieurs collectifs et militants ont appelé à des rassemblements, notamment contre les violences policières.

Le débat a débuté à 15 heures, avec une heure de retard. Mais très vite, le public est venu en nombre pour écouter les témoignages des intervenants participant à la table ronde consacrée aux violences policières.

Ce premier événement dominical donnait le coup d'envoi de la journée organisée par Nuit Debout place de la République à Paris sur le thème "Où est la violence ?".

Assemblée générale, prises de parole et concert, la thématique sera développée au micro par des artistes, des victimes et des militants jusqu'à tard ce soir.

Convoqués au tribunal

Marco, étudiant, a été le premier à raconter sa mésaventure.

Le 17 mars, il s'est rendu à la faculté de Tolbiac pour participer à l'assemblée générale qui devait s'y tenir contre la loi Travail. "Le site était fermé. Il y avait des vigiles avec des chiens. On est rentré dans l'amphithéâtre de façon pacifique, assure le jeune homme. Puis 50 CRS sont arrivés. Ils ont matraqué et gazé tout le monde. Une fille a eu les bras cassés et a passé la nuit aux urgences. Une autre a été grièvement blessée à la tête. Moi, j'ai été plaqué au sol par un policier puis trois. On m'a menotté et tordu les doigts avant de m'embarquer. J'ai été mis au dépôt où j'ai passé des heures dans des conditions inhumaines".

Marco a eu 5 jours d'ITT.

Il comparaîtra le 9 mai devant le tribunal correctionnel de Paris pour "jets de projectiles" notamment.

Baptiste a lui été interpellé le 12 avril devant l'Opéra Garnier après une manifestation organisée gare Saint-Lazare par Solidaire Etudiant-e-s, là encore contre la loi Travail.

"J'ai fait 48 heures de garde à vue. Les policiers m'ont mis une grosse pression psychologique, affirme-t-il. Des centaines de personnes sont venues me soutenir et demander ma libération devant le commissariat du 2e arrondissement jusqu'à tard dans la nuit. Je n'avais rien fait de mal".

Baptiste comparaîtra le 26 mai devant le tribunal correctionnel de Paris pour "violences volontaires" sur les forces de l'ordre.

Autre témoignage, notamment, celui d'Amal Bentounsi, dont le frère Amine a été tué par un policier en avril 2012.

Elle  a demandé au micro que l'on "légalise les vidéos citoyennes, pour que l'on puisse filmer en toute quiétude sans que les portables ne soient réquisitionnés, les vidéos détruites ou que les auteurs des films ne tombent pour outrages et rébellion".

La fondatrice du collectif "Urgence notre police assassine" a fait savoir qu'une partie du cortège qui défilera le 28 avril prochain contre l'état d'Urgence et la loi Travail foulera également le pavé "contre les violences policières".

Un autre rendez-vous sur le même thème a par ailleurs été annoncé, le 4 mai prochain dans l'enceinte de l'université Paris 8 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

Source :
http://www.metronews.fr/info/paris-quand-nuit-debout-se-mobilise-contre-les-violences-policieres/mpdx!op8igR1CFM6lM/

Repost 0
13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 10:26

Transmis par Libérons les !

Nous, collectifs, groupes et individus nombreux, avons répondu à l’Appel à « 10 jours d’autodéfense populaire » lancé par la CREA, Campagne de Réquisition d’Entraide et d’Autogestion de Toulouse pour échanger, partager nos luttes et nos experiences et nous rencontrer du 15 au 24 avril 2016.

Le jeudi 21 avril 2016, nous vous invitons à toute une journée de rencontres, échanges, débats, ateliers et projections autour des luttes anti-carcérales.

Au Centre Social Autogéré
58, allées Jean Jaurès
Métro ligne A/B Jean Jaurès,
Toulouse.

Pour voir le Flyer – programme des dix jours, cliquez ici :
https://liberonsles.files.wordpress.com/2016/04/flyer_crea_fr.pdf

****
Au programme du  jeudi 21 avril 2016 :

11h – Projection d’un documentaire sur l’ouverture d’un CRA en Belgique « Point.s de Fissures »

12h – Cantine populaire

13h30 – De la prison à l’HP, animé par le collectif Anti-psy

15h – CSA – Atelier : Lutte contre les dominations orales dans les assemblées anti-autoritaires

16h – Projection / débat : Présentation du journal anti-carcéral indépendant de combat « El Canero », luttes prisonnier.e.s Mexique, lecture de lettres (Les Trois Passants)

17h – Ateliers : Soutien aux longues peines et sur l’entraide Solidarité juridique pour les personnes incarcérées (Perce-Pierre et Kamelibre, deux collectifs de Marseille)

19h – Cantine populaire

19h – Émission « Bruits de Tôle » en direct

20h – Présentation du dernier journal de L’Envolée “Ça fait 20 ans …” discussion autour des peines infinies et des peines intérieures, à travers des récits et présentation de loi contre la criminalité organisée (L’Envolée) + Témoignage de vécu en centre de détention ou en centre de rétention (CREA) en présence de Jann Marc Rouillan

22h – CSA – Petit set de LYA, rap – Toulouse

Nous vous invitons également à assister aux nombreuses rencontres, débats, concerts et projections qui auront lieu pendant ces dix jours autour de thématiques diverses telles que : migrations – papiers ;  quartiers populaires ; anticolonialisme ; mouvement social ; gentrification ; luttes féministes & LGBT ; travail ; ZAD ; santé communautaire ; logements & squats; lutte anti-carcérale et antipsy ; violences policières ; islamophobie …

Le but de ces 10 jours est avant tout de partager nos pratiques, échanger nos outils et nos stratégies, construire ensemble un réseau d’autodéfense par et pour nous-mêmes.

Venez nombreux et nombreuses !

Voir le programme détaillé de ces rencontres et plus d’infos sur :
http://www.autodefensepopulaire.net/

Flyers, affiches /concerts :
http://www.autodefensepopulaire.net/spip.php?article24

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Agenda - Actions
commenter cet article
10 avril 2016 7 10 /04 /avril /2016 10:05

Transmis par le collectif des 39 - 30 mars 2016

Par cette lettre le collectif des 39 souhaite partager ses inquiétudes et ses actions avec vous.

La récente déclaration de Mme Adeline Hazan, contrôleure générale des lieux de privation de liberté dénonçant la situation de l'hôpital de Bourg en Bresse et les manquements des autorités ( ARS et HAS ), les réactions à minima du ministère et plusieurs articles de presse ont mis sur la place publique des faits que nous dénonçons depuis longtemps, notamment évoqués avec force lors du colloque au Sénat en septembre dernier.

Faits qui ne peuvent que nous conforter dans nos prises de position et notre action que d’aucuns parfois trouvent exagérées ou déplacées.

Nous avons écrit à quelques uns une tribune parue dans Libération, version électronique du jeudi 31/03 pour contribuer au débat et faire valoir la position des 39 au plus grand nombre.

Continuer à réagir et faire entendre d'autres voix sur l'actualité de la mise en place des Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT) et poursuivre nos réflexions sur la contention et ses pratiques désormais trop banalisées et même référencées, sont plus que jamais d’importance.

Les journées de la « folie ordinaire» à Reims il y a plusieurs jours ont été un des lieux de ces expressions qui nous sont chères, tout comme à Avignon lors des journées du "Point de Capiton".

D’autres événements à venir, là où des actifs sont engagés dans le refus de cette imposition d'une psychiatrie oublieuse de son histoire sont des moments propices à des prises de parole dans ces événements programmés et inscrits dans les rendez-vous annuels ; nous pensons là aux « XVèmes rencontres de la Criée de Reims » les 10 et 11 juin ou encore à l’évènement de St Alban les 17 et 18 juin. Peut-être aussi à Toulouse avec nos amis des « Psycausent » et encore ailleurs pourquoi pas ?

Tenir bon et ne rien lâcher ! »

- Lutte contre la banalisation de la contention

Il faut en finir avec la psychiatrie fondée sur la contention.

Les abus constatés récemment par Adeline Hazan, la Contrôleuse générale des lieux de privation de libertés, à l'hôpital psychiatrique de Bourg-en-Bresse, traduit une destruction générale, lente et progressive des soins en psychiatrie en France, au nom de l'efficacité économique et de la rigueur budgétaire…

Vous pouvez encore signer l’appel, «la sangle qui attache tue le lien humain qui soigne »
http://www.collectifpsychiatrie.fr/?p=8182

Des nouvelles du côté de Bourg en Bresse !
http://www.collectifpsychiatrie.fr/?p=8166

- Lutte contre l’installation des GHT au 1er juillet

Communiqué des 39 sur la mise en place des GHT, Non à la liquidation de la psychiatrie de secteur !

http://www.collectifpsychiatrie.fr/?p=8124

Le Collectif des 39 soutient le mouvement de mobilisation à l’EPS de Ville Evrard contre son intégration forcée dans un GHT
http://www.collectifpsychiatrie.fr/?p=8171

- Le Groupe Enfance 39

Pétition "Des enfants risquent de ne plus être soignés"
http://www.collectifpsychiatrie.fr/?p=8092

Appel du groupe enfance du collectif des 39: enfance en danger.
http://www.collectifpsychiatrie.fr/?p=8086

- Le réseau européen

Réseau européen pour une santé mental
http://www.collectifpsychiatrie.fr/?p=8079

Léros, 25 ans après.
De l’enfermement psychiatrique dépassé vers un univers concentrationnaire nouveau pour réfugiés et immigrés
http://www.collectifpsychiatrie.fr/?p=8120

- Formations

L’association culturelle de la clinique de Laborde et les CEMEA du 9 au 13 mai
http://www.collectifpsychiatrie.fr/?p=8061

XVèmes rencontres de la CRIÉE, Vendredi 10 et Samedi 11 Juin 2016 à Reims
http://www.collectifpsychiatrie.fr/?p=8107

Les 31èmes rencontres de Saint Alban, « Où se cache le travail en institution ? » les 17 et 18 juin
http://www.cemea.asso.fr/spip.php?article9409

La prochaine réunion du collectif aura lieu le vendredi 15 avril à 20h
Pour plus d'informations : 06 74 49 93 85

http://34l4.mj.am/nl/34l4/1mzl2.html

Repost 0
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 09:53

Transmis par Libérons les le 18 mars 2016

Nous vous invitons à toute une journée de solidarité avec les prisonnier-e-s en lutte au Mexique

Le samedi 9 avril 2016 - A partir de 14h
À la librairie l’Autodidacte

5 rue Marulaz (Place Marulaz)
Besançon

À partir de 14h, venez découvrir l’Expo – vente des affiches des tableaux exposés au profit des compagnon-e-s incarcéré-e-s.
- Exposition de tableaux et d’autels
- Table de presse : Fanzines, brochures, autocollants à prix libre

À 19h : Repas Solidaire pour les prisonnier-e-s préparé par le Resto Trottoir

À 20h30 : Projection / débat :
La prison au Mexique contexte général, la prison Nord et les conditions générales, naissance du journal anti-carcéral "El Canero" .

Présentation de la vidéo de Fernando Barcenas : «Jeunes et Rebelles, la naissance du Canero ». Présentation des journaux N°3 et N°4.

Lecture d’une lettre de Fernando Barcenas et de la Croix Noire Anarchiste de Mexico pour présenter ce journal, ainsi que des autres lettres des prisonniers envoyées pour l’occasion.

Le Canero est une proposition lancée par le compagnon Fernando Barcenas, prisonnier anarchiste incarcéré dans la prison Nord de la ville de Mexico.

En prison, Fernando a imaginé et lancé un journal alternatif appelé « journal indépendant de combat : El Canero » qui signifie « celui qui est en taule ». Il s’agit d’une communication alternative produite par des prisonniers et prisonnières qui se trouvent derrière les barreaux de plusieurs geôles de la capitale.

Ce journal a pour but de voler, de voyager, d’être partagé avec d’autres personnes et d’autres prisonnier-e-s.

Le journal, étant à prix libre, a besoin de votre soutien pour faire plus de tirages et pouvoir continuer à le diffuser.

L’argent recueilli lors de cette journée sera versé à la Croix Noire Anarchiste de Mexico et aux comités locaux de soutien aux prisonniers de la Sexta.

Venez nombreux et nombreuses !

À bas les murs des prisons !

Journée organisée par :

Caracol Solidario- Besançon (http://solidario.free.fr/);
Le Groupe Proudhon – FA, Besançon (http://groupe.proudhon-fa.over-blog.com/);
Le Resto Trottoir – Besançon (http://restotrottoir.blogspot.fr/);
Les trois passants – Toulouse (https://liberonsles.wordpress.com)

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Agenda - Actions
commenter cet article
15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 14:09

En lien avec nos camarades québécois du Collectif Opposé aux Brutalités Policières, nous organisons chaque année à Bordeaux des journées anti-répression.

Du 4 au 19 mars 2016, nous vous invitons à nous retrouver sur divers rendez-vous.

Rencontres, projection, formation, slam, hommage aux victimes et autres concerts, voilà le programme d'un mois dédié à nos libertés pas encore tout à fait perdues, à la solidarité, à la mémoire de ceux morts sous les coups de la police.

Samedi 19 mars - Concert solidaire - L'Orchestre Poétique d'Avant-guerre - O.P.A

21h - L'Antidote, café associatif - 13bis rue Elie Gintrac - Bordeaux Victoire - Prix Libre

Triste anniversaire ? 7 ans jour pour jour après son passage à tabac par la police bordelaise et alors que la répression à son encontre suit son cours, m. - porte-plume et porte voix pour O.P.A - donnera de la voix

Pour remplir la caisse de solidarité du C.L.A.P33.
Amendes, avocats... photocopies, la répression, ça coûte !

C'est la vétérante d'une guerre qui ne dit pas son nom qui vous le chantera, tout en improvisation, tout en électrique !!!
https://youtu.be/TtLI77zxvq8
http://www.opa33.org/gueule-cassee.html

Le programme détaillé des journées anti-répression :
http://clap33.over-blog.com/2016/02/bordeaux-du-4-au-19-mars-2016…

--

collectif Contre Les Abus Policiers - Bordeaux [Fr]
http://clap33.over-blog.com/

Pour nous écrire, pour témoigner :
collectif.clap33@gmail.com

Notre manifeste :
http://clap33.over-blog.com/pages/Le_manifeste-1768283.html

Repost 0

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

****
Bordeaux - 18 mars 2017

Journée contre

les violences policières

Notre appel : klik !

*****
Violences Policières

France - Trois rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil