Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 13:21


http://www.sudinfo.be/sites/default/files/imagecache/pagallery_450x300/2013/02/22/2082563034_B97179806Z.1_20130222165415_000_GTAI40F4.1-0.jpg
Le 29 août 2013.

MORTSEL - Couverts par la nuit, des inconnus pénètrent sur le parking devant le commissariat de Mortsel et mettent le feu à un combi. Les policiers présents assistent impuissants à la destruction de leur outil de travail.

Cette action incendiaire vient rappeler aux assassins qu’il n’y aura ni oubli, ni pardon. La censure étatique avait d’ailleurs déjà camouflé une première action semblable contre le commissariat en question, peu après la diffusion des images de l’assassinat à la télévision.

[...]

RAPPEL

Battu à mort dans un commissariat d’Anvers

ANVERS - Cela ne se passe pas en Russie ou en Syrie mais dans un commissariat de police d’Anvers. Les caméras de surveillance ont filmé l’intervention brutale des membres d’une équipe spéciale d’intervention à l’encontre d’un détenu, un jeune homme d’Affligem (Brabant flamand). Jonathan Jacob, âgé de 26 ans, a été frappé si sévèrement qu’il y a perdu la vie. Ces images ont été rendues publiques hier soir sur la chaîne de télévision flamande VRT.

L’émission Panorama intitulée La procédure perturbée (De gestoorde procédure) décrit les derniers moments de ce jeune homme. Son histoire est la suivante : gravement dépendant de la drogue, il posait beaucoup de problèmes à ses parents. Le 5 janvier 2010, il est parti de chez lui. Le lendemain matin, titubant, il fut intercepté par un combi de police à Mortsel, dans la banlieue anversoise. Les agents l’ont interpellé, l’ont fait examiner par un médecin et ont songé à le placer dans une clinique psychiatrique à Boechout. Mais à ce moment-là, tout dérape.

Lire la suite :
http://cettesemaine.free.fr/spip/article.php3?id_article=6173

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 10:39


http://fr.contrainfo.espiv.net/files/2013/08/tyuioplkj.jpg
Le 31 août 2013, depuis Contrainfo.

Montevideo : Douze compagnon-ne-s arrêté-e-s juste avant la manifestation devant El Filtro

Le samedi 24 août, aux environs de 17H, heure à laquelle était appelée la manifestation jusqu’à El Filtro, douze compagnon-ne-s ont été arrêté-e-s près de La Solidaria à quatre endroits différents, à travers quatre grandes opérations simultanées menées à bien par les renseignements policiers, le DOE (Département d’Opérations Spéciales) et Interpol.

Les douze compagnon-ne-s ont été transporté-e-s jusqu’à la préfecture, où illes ont été pris en photo, illes ont aussi été interrogé-e-s au sujet de leur participation à la manifestation du 14 août, ainsi que sur leurs appartenances à des groupes particuliers et des questions de caractère idéologique, bien évidemment tout cela au milieu d’insultes, humiliations, coups et menaces de viol.

Apparemment les arrestations servaient juste à identifier les personnes, les compas ne passeront pas devant le juge, et vers 21:30 illes étaient dehors, sans aucune charge.

Il nous apparait évident que les Renseignements et la DOE font des enquêtes depuis un moment sur les compas qui participent à n’importe quelle mobilisation, autant en prenant des photos qu’en mettant des flics infiltrés dans les manifestations pour les reconnaitre et les poursuivre (comme ça a été le cas des deux compas arrêtés le 14 août).

Lire la suite :
http://fr.contrainfo.espiv.net/2013/08/31/montevideo-uruguay-deux-compagnonnes-sequestrees-par-letat/

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 13:44


http://img.over-blog-kiwi.com/300x300/0/56/62/66/201308/ob_cf56dc_gaudencio-mancilla-en-el-cni-1.jpg
Depuis Cocomagnaville le 20 août 2013

Urgent - De retour du CNI, un des participants, son frère et un voisin viennent d'être séquestrés.

22 août 2013 – Ce matin un groupe de pistoleros a débarqué dans la maison de l’indigène nahua Gaudencio Mancilla, opposant aux entreprises minières dans l’Etat de Jalisco, l’emmenant lui et deux autres personnes, qui sont jusqu’à présent portées disparues.

Depuis un moment les entreprises minières qui saccagent la région organisent des groupes de pistoleros agissant contre la population résistant au saccage.

Gaudencio Mancilla venait à peine de rentrer de la chaire « Tata Juan Chávez Alonso", qui eut lieu les 17 et 18 août à San Cristobal de Las Casas, convoqué par le Congrès National Indigène et l’EZLN.

Ce 17 août à peine, don Gaudencio lançait un appel durant la chaire : « pour cela nous vous remercions tous les frères et sœurs du Congrès National Indigène, et soyons attentifs. Pourquoi attentifs ? Parce que cela va continuer, et peut-être même que la communauté va se risquer à stopper les mineurs et on ne sait pas qui va y passer ».

Lire la suite :
http://cocomagnanville.over-blog.com/urgent-s%C3%A9questration-d-un-membre-du-cni

Partager cet article
Repost0
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 13:32


http://s2.lemde.fr/image/2011/07/15/540x270/1549008_3_f681_le-drapeau-grec-a-athenes-en-juillet-2011.jpg
Transmis par Céline le 16 août 2013

ATHENES  - La mort d'un étudiant de 19 ans après une dispute avec un contrôleur de bus fait des vagues en Grèce, où beaucoup considèrent ce décès comme le symbole d'une population écrasée par l'amplification de la pauvreté et du chômage.

Thanassis Kanouatis a été blessé mortellement à la tête quand il est tombé ou qu'il a sauté d'un bus qui traversait mardi un quartier d'Athènes. Les procureurs grecs n'ont pas encore établi les raisons du décès.

D'après des témoins, l'étudiant se serait battu avec le contrôleur. Selon la compagnie de transports, Thanassis Kanouatis a actionné le système de freinage d'urgence pour sauter du bus, tandis que les avocats de la famille du jeune avancent qu'il a pu être poussé durant l'altercation.

Cette année, les compagnies grecques de transports publics ont intensifié leurs contrôles dans le cadre de mesures visant à réduire les déficits et augmenter leurs recettes. Michalis Papadopoulos, vice-ministre des Transports, a promis de revoir la manière dont sont menés les contrôles.

"Kanaoutis est mort parce qu'il n'avait pas de ticket, qui coûte 1,20 euros", a déclaré le parti de gauche et principal parti d'opposition Syriza dans un communiqué.

"Cela met en lumière, de la manière la plus tragique, la situation désespérée dans laquelle le plan de sauvetage a plongé la majeure partie de la société grecque", a ajouté le parti, qui revendique la gratuité des transports en commun pour les chômeurs, les retraités à faibles revenus et les étudiants.

Les blogueurs et les médias dénoncent aussi les primes reçues par les contrôleurs, qui touchent la moitié de l'amende (qui s'élève à 72 euros) sous forme de commissions.

Des groupes d'opposants au plan de sauvetage mis en place pour résorber la dette publique grecque comptaient organiser des rassemblements vendredi lors des obsèques du jeune homme.

Source :
http://fr.news.yahoo.com/pol%C3%A9mique-apr%C3%A8s-la-mort-dun-%C3%A9tudiant-en-gr%C3%A8ce-162652455.html

Partager cet article
Repost0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 10:44

 

http://www.franceinfo.fr/sites/default/files/imagecache/462_ressource/2013/07/12/1065045/images/ressource/khalid.jpg
Le 12 juillet 2013

Révélations sur la façon dont la CIA a "géré" le cerveau des attentats du 11 septembre

L'agence de presse AP a recueilli les confidences d'un agent de la CIA qui a participé aux interrogatoires du cerveau des attentats du 11 septembre 2001 : Khalid Sheikh Mohamed. L'homme est jugé en ce moment à Guantanamo, où il est arrivé en 2006, après trois années passées dans les prisons secrètes de la CIA.

L'agence de presse AP a frappé fort en dévoilant les confidences d'un espion américain qui raconte la nature des relations entre la CIA et le cerveau du 11-Septembre.

De ces trois années dans les prisons secrètes, jusqu'ici, on ne savait rien. Sauf ce que la CIA a bien voulu reconnaître : Khalid Sheikh Mohamed a subi 183 simulations de noyade en Pologne puis en Roumanie où il est resté jusqu'en 2006. C'est là que les agents l'ont "cassé" psychologiquement pour le faire parler.

Les "conférences" de Khalid Sheikh Mohamed

C'est également là qu'ils ont entrepris ensuite de le retaper pour le garder sain d'esprit, dans la perspective d'un futur procès. Un ancien espion américain raconte des heures de discussion dans la prison de Bucarest. Assis par terre, Khalid Sheikh Mohamed donnait de véritables conférences aux agents de la CIA sur l'Islam, sur son cheminement vers le djihad, sur son pays, sur son enfance ou encore sur sa famille. On y servait même du thé et des biscuits.

Lire la suite :
http://www.franceinfo.fr/justice/comment-le-cerveau-des-attentats-du-11-septembre-etait-traite-par-la-cia-1064901-2013-07-12

Partager cet article
Repost0
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 15:51


http://lechatnoiremeutier.antifa-net.fr/wp-content/uploads/2013/08/Polizisten-durchsuchen-Wohnungen-der-linken-Szene-300x200.jpg
Depuis Squat.net, le 15 août 2013.

Hier, mercredi 14 août, une grosse opération de police a mené à huit perquisitions visant des “house projects” berlinois, dont Rigaer 94. Les flics seraient à la recherche de gens responsables de diverses actions directes, entre autres des attaques contre des agences pour l’emploi ou en en solidarité avec le récent mouvement social turc.

Un appel à manif de solidarité a été lancé dans la foulée, pour le soir-même, à Kreuzberg:

Ce matin, 14 août 2013, les flics ont perquisitionné plusieurs appartements dans les quartiers de Mitte, Kreuzberg et Neukölln, à Berlin.

À Friedrichshain, plus d’une centaine de flics, dont les troupes des forces spéciales, ont envahi le “house project” de Rigaer Straße 94.

Ce qui sert de prétexte à ces perquisitions : des actions contre plusieurs agences pour l’emploi (JobCenter) qui ont eu lieu le 2 mai dernier, ainsi qu’une action de solidarité avec la révolte en Turquie après l’expulsion du parc Gezi à Istanbul.

[Rassemblement ce soir, 14 août, à 20h, pour une manifestation non autorisée, rendez-vous: Spreewaldplatz, à Kreuzberg.]

Notre passion pour la liberté est plus forte que n’importe quelle autorité !

Lire la suite :
http://fr.squat.net/2013/08/15/berlin-la-police-perquisitionne-rigaer-94/

Partager cet article
Repost0
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 13:25


http://l3.yimg.com/bt/api/res/1.2/drbTI9Dmb2D.VrbmZM5l3w--/YXBwaWQ9eW5ld3M7Y2g9NDgwO2NyPTE7Y3c9NzIwO2R4PTA7ZHk9MDtmaT11bGNyb3A7aD00MjA7cT04NTt3PTYzMA--/http://media.zenfs.com/fr_FR/News/LeParisien/3052853_egypte-violences.jpg
Transmis par le MRAP, le 16 août 2013.

Egypte : halte à la répression !

Le MRAP condamne avec force le massacre commis ce mercredi 14 août 2013 par la police égyptienne, contre les manifestants partisans du président destitué Mohamed Morsi.

L'intervention de la police et des forces de l'ordre contre les places occupées par les manifestants ont provoqué un bain de sang qui s'est soldé par la mort de plusieurs centaines de personnes dont plusieurs journalistes ainsi que des milliers de blessés.

Le gouvernement doit cesser immédiatement cette répression sauvage.

Le MRAP soutient les revendications démocratiques légitimes du peuple égyptien et dénonce avec force à la fois le recours intolérable à la violence par le gouvernement égyptien et le fanatisme religieux qui tente de détourner les « Révolutions arabes » au profit de politiques réactionnaires.

Le MRAP demande la création d'une commission d’enquête internationale sous l'égide des Nations Unies pour identifier les coupables de l’ensemble des massacres, quels qu’en en soient les auteurs : tous  doivent être jugés et sévèrement condamnés.

Paris, 15 août 2013

Source :
https://docs.google.com/viewer?a=v&pid=gmail&attid=0.1&thid=14085cb2490469b2&mt=application/msword&url=https://mail.google.com/mail/u/0/?ui%3D2%26ik%3D9c8336a9ee%26view%3Datt%26th%3D14085cb2490469b2%26attid%3D0.1%26disp%3Dsafe%26zw&sig=AHIEtbQAZUZB00GAzOsNd5DT-3YODrsMCg

Partager cet article
Repost0
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 10:41


http://www.atlasinfo.fr/photo/art/default/5771984-8604550.jpg?v=1376587860
Le 15 août 2013.

Après la dispersion sanglante au Caire des manifestants pro-Morsi, suivez les évènements de ce jeudi en direct...

Ce live est maintenant terminé, merci de l'avoir suivi. Vous trouverez ici un résumé des évènements de la journée. A bientôt sur 20minutes.fr.

21h04 : Consultations au Conseil de sécurité de l'ONU jeudi après-midi

Les 15 pays membres du Conseil de sécurité de l'ONU tiendront jeudi après-midi à New York des consultations d'urgence à huis clos sur la crise en Egypte, ont indiqué des diplomates. Cette réunion, qui commencera à 17h30 locales, se tient à la demande conjointe de la France, du Royaume-Uni et de l'Australie, à la suite de la répression sanglante par la police et l'armée des manifestations au Caire, largement dénoncée par la communauté internationale.

20h55 : Les Etats-Unis demandent à leurs ressortissants de quitter l'Egypte

Les Etats-Unis ont fortement incité jeudi leurs ressortissants à quitter l'Egypte et ceux qui prévoient de s'y rendre à ajourner leur voyage en raison des violences qui secouent ce pays. «Le département d'Etat avertit les citoyens américains (qu'il faut) reporter leur voyage en Egypte et ceux qui vivent en Egypte (qu'il faut) pour l'instant partir en raison des troubles sociaux et politiques», selon un communiqué de la division consulaire du ministère des Affaires étrangères.

20h02 : Le bilan des violences de mercredi passe à 578 morts

La dispersion sanglante mercredi par l'armée et la police des manifestants pro-Morsi au Caire et les violences qui se sont propagées ensuite dans tout le pays ont fait 578 morts, dont 535 civils, a annoncé jeudi le ministère de la Santé.

Détaillant ce bilan, le ministère a précisé que 228 personnes avaient péri sur la seule place Rabaa al-Adawiya, principal point de rassemblement occupé depuis près d'un mois et demi par les partisans du président islamiste Mohamed Morsi destitué et arrêté par l'armée le 3 juillet. En outre, 90 ont péri dans la dispersion de l'autre sit-in pro-Morsi au Caire. Selon les autorités, 43 policiers ont également été tués mercredi dans la journée la plus meurtrière depuis la chute de Moubarak.

Lire la suite :
http://www.20minutes.fr/monde/1210419-20130815-egypte-sous-tension-lendemain-dispersion-sanglante-pro-morsi-caire

Partager cet article
Repost0
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 08:19


http://www.lefigaro.fr/medias/2013/06/27/PHOe2a4bf9e-dcd6-11e2-8240-b20c96ce9ec1-805x453.jpg
Le 16 août 2013.

Les temps sont durs, c'est la crise, et au Royaume-Uni, tous les moyens sont bons pour remplir les caisses des autorités. Même les grands moyens. A Slough, dans la banlieue londonienne, les techniques militaires d’espionnage les plus sophistiquées sont utilisées.

Ce n’est pas la maison de Ben Laden ou la cachette de Kadhafi qu’a survolé un drone équipé de caméras thermiques ; c’est tout simplement la ville de Slough dans la banlieue ouest de Londres, au nord de la résidence royale de Windsor.

La municipalité recherche non pas un dangereux terroriste mais des traces de vie humaine dans les garages et les remises qui indiqueraient la présence de locataires non déclarés.

Sur le plan de la ville en trois dimensions, le rouge trahit la chaleur humaine au fond des jardins ou le radiateur allumé au milieu des outils de jardinage. La municipalité soupçonne la présence de 6350 lits clandestins où dormiraient des immigrés ou simplement des personnes trop pauvres pour louer une chambre normale. Elle va maintenant enquêter porte-à-porte pour confirmer les délits, distribuer des amendes de 230€ par propriétaire et faire démolir les remises construites illégalement.

La location du drone avec traitement des images a coûté 27 500€, une somme qu’environ 120 amendes rembourseront. Au pays de James Bond, il n’y a plus grand-chose qu’on puisse faire en cachette.

F. Bellonne

Source :
http://www.rtbf.be/info/monde/detail_en-grande-bretagne-des-drones-debusquent-les-locataires-non-declares?id=8059524

Partager cet article
Repost0
10 août 2013 6 10 /08 /août /2013 08:08


http://s1.lemde.fr/image/2013/07/02/534x267/3440194_3_6eb0_edward-snowden-etait-bloque-depuis-un-mois-a_42268cd6e19cc99c686d0bafde7d8ec7.jpg
Le 6 août 2013

Un journaliste du Guardian basé au Brésil a révélé ce mardi qu'Edward Snowden lui aurait remis "en main propre" entre 15 et 20.000 documents secrets. Ils contiendraient des informations sur le programme de surveillance des communications électroniques du renseignement américain, Prism.

Glenn Greenwald était déjà le journaliste à l'origine des révélations d'Edward Snowden sur le programme de surveillance Prism, ce réseau développé dans le monde entier par la NSA pour les Etats-Unis.

Mais ce n'était, il semblerait, que la partie émergée de l'iceberg. En effet, le journalise du Guardian basé au Brésil a expliqué ce mardi devant la Commission des relations extérieures du Sénat au Brésil qu'il détenait entre 15.000 et 20.000 documents, remis "en main propre" par Snowden.

Des révélations à venir ?

"Il va y avoir en toute certitude plus de révélations sur l'espionnage du gouvernement des Etats-Unis et des gouvernements alliés (...) qui, comme les premiers ont pénétré les systèmes (de communication) du Brésil et d'Amérique latine", a déclaré le journaliste britannique, laissant imaginer de nouvelles révélations.

Lire la suite :
http://www.franceinfo.fr/monde/edward-snowden-aurait-remis-20-000-documents-confidentiels-au-guardian-1096531-2013-08-06

Partager cet article
Repost0
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 08:35


http://s1.lemde.fr/image/2013/08/03/534x267/3457204_3_c5dc_l-instruction-du-dossier-du-massacre-de_2c2f8f10ee86b63754b78ca496cd66c1.jpg
Transmis par Céline le 3 août 2013

Au Brésil, l'instruction du dossier du massacre de la prison de Carandiru, lors duquel 111 détenus avaient été tués pendant une mutinerie, se poursuit, même si elle est loin d'être bouclée. Samedi 3 août, 25 policiers ont été condamnés à 624 ans de prison chacun pour le meurtre de 52 détenus.

23 policiers, accusés de la mort de 13 détenus, avaient été condamnés à 153 ans de prison chacun en avril. Les dernières condamnations représentent le deuxième volet d'un procès qui en aura quatre et doit juger au total 79 policiers.

Les volets correspondent aux meurtres enregistrés à chaque étage de la prison de Carandiru lors de l'émeute monstre de 1992. L'accusation assure que les détenus ont été exécutés par les policiers, alors que les avocats de ces derniers plaident la légitime défense face aux mutins. Aucun policier n'avait été blessé, alors que parmi les détenus, outre les 111 morts, il y avait eu 87 blessés.

Seul le responsable de l'opération, le colonel Ubiratan Guimaraes, avait été condamné dès 2001 à 632 ans de prison. Mais il avait été déclaré innocent en appel. Le colonel, également ancien député de l'Etat de Sao Paulo, avait été retrouvé mort en 2006 dans son appartement, atteint d'une balle à la poitrine.

Source :
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/08/03/massacre-de-carandiru-des-peines-de-624-ans-de-prison-pour-des-policiers_3457202_3222.html

Partager cet article
Repost0
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 11:04


http://www.opinion-internationale.com/wp-content/uploads/2013/06/Vive-la-Tunisie-libre.jpg
Transmis par Céline le 1er août 2013

Tunis, le 30 juillet 2013 - Le Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme (REMDH) et la Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme (FIDH) expriment leur vive inquiétude face à la répression et l’usage excessif de la force à l’encontre des manifestants et participants à un sit-in sur la place du Bardo en face de l’Assemblée nationale constituante (ANC).
 
Tout au long du weekend, plusieurs rassemblements ont été organisés sur le territoire tunisien suite à l'assassinat du leader de l'opposition Mohammed Brahmi le 25 juillet 2013.  Les manifestants appellent notamment à la dissolution de l’ANC et du gouvernement en place. Des dispositifs policiers importants ont été déployés sur les principaux lieux de manifestations.
 
A plusieurs occasions, les forces de sécurité ont fait un usage disproportionné de la force occasionnant des blessures. Ainsi plusieurs députés rassemblés sur la place du Bardo devant le siège de l'ANC après avoir suspendu leur participation à l'ANC, auraient été brutalisés le 29 juillet matin alors que les forces de l'ordre dispersaient le sit-in.
 
Le député Noomane Fehri a ainsi été transporté à l'hôpital pour une lésion au niveau des vertèbres cervicales. Un jeune manifestant aurait également été transporté à l'hôpital après avoir été renversé par une voiture de police alors qu'il participait au même rassemblement.

Dans la nuit du 26 au 27 juillet, un militant du Front populaire, Mohamed Mofti, a trouvé la mort à Gafsa, après avoir été atteint à la tête par une bombe lacrymogène lancée par les forces de l'ordre pour disperser les manifestants rassemblés devant le siège du gouvernorat.
 
Les autorités tunisiennes doivent garantir le droit de manifestation et de rassemblement pacifique. Les forces de sécurité ont par ailleurs, la responsabilité de garantir la protection de l’ensemble des manifestants, qu’ils soient partisans ou opposants aux autorités.

Nos organisations appellent les autorités tunisiennes à garantir que les forces de police et de sécurité ne recourent pas à l'usage disproportionné de la force à l'encontre des manifestants. Des enquêtes impartiales doivent être menées sur les faits mentionnés et des sanctions doivent être prises à l’encontre des auteurs de violences policières.
 
Pour plus d’informations contactez :

EMHRN : Ramy Khouil
rkh@euromedrights.net - Tel : +216 23 774 748

FIDH : Audrey Couprie
acouprie@fidh.org - Tel : +33 6 48 05 91 57

Partager cet article
Repost0
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 08:35


http://md0.libe.com/photo/451218-a-uspporter-of-opposition-leader-and-former-ukrainian-prime-minister-yulia-tymoshenko-holds-placard-.jpg
Le 31 août 2013

KIEV - L'ex-premier ministre ukrainien incarcéré, Ioulia Timochenko, va faire appel de sa condamnation à sept ans de prison pour abus de pouvoir auprès de la Cour suprême ukrainienne, a annoncé mercredi un de ses avocats.

La défense de l'opposante a indiqué pouvoir faire appel auprès de cette Cour à la suite d'une condamnation de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), qui a estimé à l'unanimité que son placement en détention provisoire en 2011 avait été « illégal et arbitraire ».

Cette décision de la CEDH a été prise le 30 avril mais est seulement entrée en vigueur le 30 juillet.

« À partir d'aujourd'hui, la défense a des raisons pour faire appel auprès de la Cour suprême ukrainienne pour qu'elle reconsidère et annule le jugement politiquement motivé », a déclaré l'avocat Sergui Vlassenko aux journalistes.

Faire appel auprès de la Cour suprême est le dernier recours possible pour la défense de Mme Timochenko. En août 2012, la Cour de cassation ukrainienne avait déjà rejeté le pourvoi de l'ex-première ministre.

Lire la suite :
http://fr.canoe.ca/infos/international/archives/2013/07/20130731-093652.html

Partager cet article
Repost0

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A