Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"


C'est par là : klik !

****
Agenda des luttes

 
http://demainlegrandsoir.org/IMG/arton913.png

  En ligne ici : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

***
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

***

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

25 juillet 2016 1 25 /07 /juillet /2016 23:14

Le 13 juillet 2016

De nombreuses personnes ont relayé leurs interrogations autour de la mort de Djamal, un Comorien de 20 ans, après son arrestation. D’après nos informations, l’homme se serait suicidé en prison.

En plus de deux vidéos de proches, l’article précise :

« Un jeune Comorien originaire de la ville d’Ikoni est mort après son arrestation. Il était en bonne santé, il a été arrêté par la police chez lui.

C’est au commissariat qu’il est mort après quelques heures d’interrogations.

La famille du jeune de 20 ans n’a eu aucune explication.

Il n’est pas impliqué dans les trafics.

Le silence des médias français sur cette affaire est suspect. La police n’a pas souhaité répondre aux questions de la famille. »

Suicide par pendaison d’après l’autopsie

Rapidement, l’article sur Djamal, qui s’appelle en réalité Harouna Attoumani, a été repris sur les réseaux sociaux.

Mais d’après nos informations, confirmant celles de La Provence, l’individu est décédé dans la prison des Baumettes.

Et l’autopsie réalisée lundi confirmerait qu’il s’agit d’un suicide.

Contactée par BuzzFeed News, la procureure adjointe de Marseille précise :

« Il s’est suicidé à la prison des Baumettes le lendemain de son incarcération, le 8 juillet. Il s’est pendu dans sa cellule avec les lacets de ses baskets au montant de son lit alors qu’il était seul en cellule. C’est moi-même d’ailleurs qui me suis rendue sur les lieux.»

Harouna Attoumani devait purger une peine de trois ans d’emprisonnement (jusqu’au 7 décembre 2018) pour des faits de vol avec violence après avoir été jugé en appel par la cour d’Aix-en-Provence.

Jointe par BuzzFeed News, la préfecture de police des Bouches-du-Rhône confirme cette version.

La famille, elle, n’a pas donné suite à nos sollicitations.

Source :
https://www.buzzfeed.com/davidperrotin/la-mort-suspecte-dun-homme-dans-un-commissariat-de-marseille

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

****
Bordeaux - 18 mars 2017

Journée contre

les violences policières

Notre appel : klik !

*****
Violences Policières

France - Trois rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil