Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

18 mars 2019 1 18 /03 /mars /2019 16:45

POUR LE DROIT À S’EXPRIMER CONTRE LA RÉFORME DU BAC ET CONTRE PARCOURSUP

LIBERTÉ D’EXPRESSION !

Collectif Romain Rolland –  Un TAG ? Une GAV ! #RR1tag1gav

Communiqué de presse rectificatif des élèves perquisitionnés et gardés à vue le mercredi 20 février 2019.

Le mercredi 20 février 2019 à 6 heures du matin, nous sommes 5 élèves du lycée Romain Rolland à avoir subi une perquisition à domicile.

Nous sommes tous choqués de l'article paru dans Le Parisien le 21 février 2019 à 18h56 titré : « Ivry : des armes et des brassards police saisis lors des perquisitions chez les lycéens » écrit par D. Courtine.

Nous sommes indignés de ce titre racoleur qui nous présente comme des délinquants. Les armes ont été retrouvées chez les élèves majeurs, ce qui n’est pas interdit par la loi.

Mais surtout, nous aurions apprécié pouvoir nous expliquer sur la présence de ces objets chez nous. Il s’agit, cela peut étonner, d’accessoires utilisés dans le cadre d’un atelier théâtral et de projets de cinéma.

N'aurait-il pas fallu nous convoquer tous pour pouvoir nous expliquer sur les faits ?

Nous tenons à préciser qu’aucun de nous n'était connu des services de police avant les faits. Nous ne sommes pas des délinquants.

Plus grave : nous avons constaté avec un grand malaise que cet article a beaucoup été relayé sur Twitter par des comptes d'extrême droite, accompagnés de commentaires comme : « Jeunesse Benallienne ! » « Les Benallas de banlieue ! » Certains se livrent même à des insultes personnelles.

Nous aurions souhaité pouvoir nous exprimer sur cette perquisition très humiliante : nous avons été menottés devant nos parents, nos chambres retournées pour des faits remontant à deux mois. Une perquisition sans réel sens ; des ordinateurs portables, clefs USB, disques durs externes, un katana, une arme d'air soft, un drapeau de l'Algérie, du PSG ont été réquisitionnés pour « l'enquête ».

Voilà bien la suite du contrôle d'identité le soir des faits : armes pointées sur nous, tutoiement, insultes, langage virulent, chien non maîtrisé qui sautait sur notre torse pendant la palpation pour tenter de nous intimider.

La perquisition et la garde à vue n'étaient-elles pas une tentative d'intimidation ?

Nous essayons juste de nous exprimer face aux réformes du lycée, l'aberration qu'est ParcourSupp, le manque de professeurs, de moyens, la surcharge des classes, la disparition des options.

De ce fait nous aurions apprécié pouvoir nous exprimer également sur le fond de l'affaire. Rappeler que cette perquisition a lieu est la suite de faits qui remontent à décembre 2018. Rappeler que ces tags insultants qu’on nous reproche sont apparus après deux semaines et demie d’un blocus que nous continuons à considérer comme légitime.

Faut-il encore rappeler la disproportion entre un tag « Macron démission » et 36 heures de garde à vue à la suite de la plainte déposée par la proviseure ? La fatigue s'accumulait, un climat anxiogène naissait chez les lycéens, face au refus de tout réel dialogue avec les représentants de l’Education Nationale.

Nous avions le sentiment de ne pas être entendus, d'être incompris. Comment ne pas être tendus ? Présence, tous les jours, des forces de l'ordre devant le lycée, interpellation musclée de nos camarades un jour de blocus, sentiment d’abandon.

Tant de facteurs qui créent de l'incompréhension et de la frustration.

Monsieur le Ministre vous devriez songer à établir une réelle égalité scolaire en France, faire des lycées de banlieue une priorité au détriment des élites, revoir votre plateforme d'accès aux études supérieures.

Nous ne sommes pas convaincus que l'affichage des drapeaux français et européens ainsi que l'affichage de La Marseillaise améliora nos conditions de travail ainsi que notre réussite.

A présent nous souhaitons préparer notre défense pour répondre de nos actes face à la justice. Nous aimerions remercier toutes les personnes qui nous soutiennent.

Pour les infos suivre ici :
https://www.facebook.com/pages/category/Community/Front-de-M%C3%A8res-1773261172989640/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A